background

Une formation pluridisciplinaire
appliquée sur le terrain

Le cursus de l’ISTOM est le fruit de l'expérience de plus de 100 années d'enseignement, en réponse aux besoins de la filière agricole des pays en développement ou émergents, ainsi que des entités travaillant en relation avec ces pays.

L’ISTOM forme en 5 ans des ingénieurs dont les sciences de spécialité sont les sciences de la vie et de l’environnement, appliquées aux questions de développement agricole ou rural, et de conservation des ressources naturelles, dans les pays du «Sud».

La formation de l’ISTOM est visée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et est cohérente avec le modèle européen. L’ISTOM est en outre habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieur à délivrer au terme de sa formation le diplôme d’ingénieur en Agro-développement international.

Notre ambition est de former des ingénieurs ouverts, capables de s’intégrer dans les spécificités locales, de travailler dans des contextes multiculturels et d’y être des médiateurs de la science, dotés d’un fort sens pratique, d’une culture de l’évaluation, d’une rigueur scientifique et d’une éthique leur permettant de proposer et mettre en oeuvre des solutions adaptées aux besoins.

De cette ambition découlent trois impératifs qui font le caractère unique de notre formation :

Une approche pluridisciplinaire

Le cursus fait dialoguer entre elles sur 5 ans les sciences fondamentales, les sciences de la vie et les sciences agronomiques, mais également avec les sciences économiques et sociales, dont l’apport est indispensable pour comprendre et répondre aux questions de développement.
Cette pluridisciplinarité mise en oeuvre dès le début du parcours évolue progressivement au cours des cinq années, à mesure que progresse la professionnalisation des enseignements, et la pédagogie active résultant des exercices de groupes qui mettent graduellement les étudiants face à des missions de plus en plus complexes et impliquant de plus en plus de responsabilités.

Avec les applications aux cas concrets, et sur le terrain de cet ensemble d’outils et de méthodes de diagnostic, la pluridisciplinarité devient transdisplinarité ; chaque cas d'étude est alors analysé en mobilisant les connaissances de chacune des matières étudiées.

Le terrain au coeur de la formation de l'ISTOM

Le terrain, décliné en sorties pédagogiques, stages et missions, est la seconde clé de voute de la formation. A raison d’un stage ou d’une mission chaque année, ils permettent au jeune diplômé de s'engager dans la vie professionnelle avec une expérience pratique accumulée d'au moins 16 mois.
L’étude de chaque cas de terrain, sa préparation, son tutorat et sa restitution sont autant d'outils au service de la formation. L'objectif étant de préparer des ingénieurs capables de s’adapter à des contextes incertains ou en crise, capables de comprendre des milieux et des groupes sociaux très différents de ceux dont ils sont issus.
Ce sont là des conditions indispensables pour exercer des responsabilités professionnelles et induire ou accompagner le changement en prenant en compte les exigences de durabilité, de performance économique et d'acceptabilité sociale.

Les missions de terrain sont aussi l'opportunité d’un cheminement personnel et humain indispensable à accomplir dans la perspective d'une activité professionnelle pour laquelle les attentes sociales sont fortes.

Le parcours individualisé

Le second cycle offre à l'élève ingénieur la possibilité de personnaliser sa formation :

  • en quatrième année, un large choix est donné parmi les différents enseignements consacrés à des outils et méthodes spécifiques.
  • le 9ème semestre permettra à l’étudiant d’approfondir ses connaissances et compétences dans l'un des 20 domaines d'Approfondissement qu'offre l'Ecole (en interne ou dans des établissements partenaires),
  • enfin, le stage ingénieur dont il pourra choisir librement l'objet d'étude, lui permettra de personnaliser encore son parcours tout en appliquant et valorisant l'ensemble de ses apprentissages.

Les objectifs généraux de la formation d'ingénieurs de l'ISTOM

L'acquisition de :

  • connaissances : scientifiques (sciences fondamentales, sciences du vivant, sciences humaines et sciences économiques) et techniques (générales, spécifiques aux domaines d’approfondissement proposés),
  • compétences : analyse et diagnostic systémiques de situation, résolution de problèmes, gestion et suivi/évaluation de projet, management d’équipe, maîtrise de méthodes et d’outils d’ingénierie, maîtrise de langues étrangères,
  • capacités : d’adaptation face à des situations et des problèmes inattendus, d’innovation (proposition de solutions opérationnelles inédites en réponse à ces nouveaux problèmes), à travailler en contexte international (et particluièrement celui des pays en développement).

Selon une approche :

  • centrée sur le développement agricole et agroindustriel,
  • intrinsèquement internationale (avec focus sur les pays de la zone inter-tropicale),
  • généraliste, systémique et transversale,
  • individualisée et professionnalisante par les choix de parcours (stages, mission jeune expert, domaines d’approfondissement, management de projets etc.),
  • valorisant l’entrepreneuriat économique mais aussi social,
  • faisant une large place à la réflexion sur l’éthique du développement et l'impact des solutions proposées sur la vie des bénéficiares.

Pour garantir la cohérence de cette formation avec les besoins du monde du travail, en renfort à son équipe d'enseignants et d'enseignants chercheurs, l'ISTOM fait appel à des intervenants professionnels et experts (issus du monde de l'entreprise, ou d'institutions nationales ou internationales), aux compétences reconnues dans le monde du développement.