background

Étudiant en situation d'handicap

Afin de permettre la poursuite des études supérieures aux étudiants en situation d’handicap et ainsi une égalité des chances, l’ISTOM propose des aménagements adaptés à l’handicap déclaré d’un étudiant. Qu’il soit visible ou invisible, provoqué par une maladie, une malformation, des troubles de l’attention ou d’apprentissage (dys), l’étudiant.e en situation d’handicap sera accueilli.e, accompagné.e et soutenu.e par l’école dans ses études.

Déclarer sa situation d’handicap

Les étudiants en situation d'handicap, sont tenus de se faire connaître auprès de la scolarité, dès leur inscription à l’ISTOM, puis à chaque rentrée scolaire.

Aménagement du contrôle continu et des examens

Les aménagements nécessaires sont décidés en fonction de l’avis du médecin désigné par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et de la référente handicap de l’ISTOM, c’est-à-dire Isabelle Guillaumin, responsable de la vie étudiante.

Le tiers-temps pour les étudiants en situation d’handicap

L’ISTOM examine aussi les possibilités d’évaluation les plus adaptées, dans toutes les matières et particulièrement en langues. Un tiers temps(1) supplémentaire peut être mis en place lors des épreuves d’examens, à destination des étudiants en situation d’handicap, moyennant justificatifs médicaux.

Afin d’obtenir un tiers temps, l’étudiant(e) devra présenter un bilan de handicap produit par un médecin référencé d’une Maison Départementale de l’Autonomie, quelqu'elle soit. À la demande de l’étudiant, le bénéfice du tiers temps peut être supprimé la dernière année afin de préparer au mieux l’insertion dans son futur environnement professionnel.

Les étudiants de quatrième année éligibles au tiers temps doivent fournir à la scolarité des certificats récents pour bénéficier de cette mesure dans le cadre du tiers temps.

Enfin, lors du passage du TOEIC en quatrième année (S8), les aménagements de tiers-temps doivent être mis à jour et certifiés par une Maison Départementale de l'Autonomie, le plus rapidement possible, soit dès le début du semestre 8.

(1) Tiers-temps : 1/3 de temps supplémentaire pour les épreuves écrites. Par exemple, une épreuve écrite de 2h au lieu d’1h30. Aucun tiers-temps supplémentaire lors des épreuves orales.

Un aménagement de temps possible dans certaines conditions

Dans le cas où un étudiant est blessé temporairement (entorse, membres cassés etc.), un aménagement de temps peut-être mis en place jusqu’au rétablissement de l’étudiant.

Par ailleurs, l’ISTOM accorde un aménagement de temps aux étudiants étrangers dans le cas où ils auraient de grandes difficultés en langue française. Les étudiants étrangers doivent dans tous les cas attester d’un niveau suffisant de la maîtrise du français - niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).

Les bourses et les aides possibles

Dans le cadre d’une mobilité d’études en Europe, les étudiants en situation d’handicap peuvent bénéficier d’une bourse Erasmus+ spécifique, en complément de leur bourse de mobilité, qui prendrait en charge les frais supplémentaires engendrés par le séjour en Europe (jusqu’à 100% des frais réels encourus).

Le bâtiment de l'ISTOM

Le bâtiment de l'ISTOM est conçu pour accueillir les personnes à mobilité réduite.

Référente sur la question de l'handicap à l'ISTOM

Vous avez des questions ? Contactez Isabelle Guillaumin, responsable de la vie étudiante et référente Handicap de l’ISTOM. La référente pourra également vous orienter vers le bon interlocuteur à l’intérieur de l’établissement le cas échéant.

Isabelle GUILLAUMIN
responsable vie étudiante
i.guillaumin@istom.fr